MASQUELOUR.COM

Ton Krampeut 2.0

jb guestin
La petite histoire
illustrée de Jean Bart
L'histoire du célèbre corsaire qui sauva la France de la famine. masquelour radio logo transp

MASQUELOUR RADIO  saison 2020
aussi sur
Facebook & le site.

video masqx150

La saison 2019
en vidéo

tag masquelour

  stinke40p

Avant d'sortir
ton cletche, n'oublie
pas d'mettre du
"sent bon" eud'ssus !

 

vendredi 20.11.2009, 05:02 - La Voix du Nord

« J'y suis ou pas ? » Dimanche matin, c'est la question que se posaient ...

les dizaines de personnes qui se pressaient à l'intérieur de l'office de tourisme plage, à Malo. Y être ou pas ? Mais où ça ? Dans les deux calendriers 2010 illustrés des photographies que Jean-Louis Burnod a prises lors des bals et des bandes du début de l'année.
Et la recherche, pendant cette présentation en avant-première, a pris un certain temps... Chaque page compte en effet une trentaine ou une quarantaine d'illustrations sous forme de portraits ou de groupes. On y voit des enfants que l'objectif intrigue ou intimide, des adolescents bras dessus bras dessous, des adultes souvent méconnaissables sous les perruques ou les chapeaux à fleurs. Comme le notait Marie-Noëlle Loger, adjointe au maire chargée de l'Animation et des Fêtes « des fois, on est bien ; des fois, on est moins bien selon l'heure à laquelle les photos ont été prises...
 » Jean-Louis Burnod expliquait le « casse-tête » d'une telle démarche : comment choisir telle photo et abandonner telle autre alors que la matière abonde ? « Cette année, on a essayé de changer. On a mis en avant deux piliers du carnaval : les adeptes de la première ligne avec une prédominance de noir et blanc ; et les musiciens, plus colorés. » Les premiers illustrent « les semaines folles » qui s'échelonnent du bal du Chat noir aux Trois Joyeuses. Les seconds, eux aussi en grand format sur la couverture, conduisent les masques de la bande de Malo à celles de Bergues et de Pitgam.
La création et la conception de ces calendriers reviennent à l'agence Happyday où travaille Jean-Louis Burnod. Chacune des deux versions a été tirée à 4 000 exemplaires (sans compter les commandes d'entreprises). On trouve ces calendriers, mis en vente 5 E, dans les librairies, les débits de tabac, chez les marchands de journaux...